Croquis après croquis, sur des feuilles volantes, des morceaux de nappe, des sous bocks à bière, des post-it, les esquisses des futures Bêtàdom se sont accumulées pour finir, bien rangées dans des carnets...

Voici les deux dessins qui se transformeront prochainement en de bons gros coussins.